Coma éthylique et vision d’apocalypse.

Vous me connaissez, je suis pas le genre de gus à vivre dans la peur ou l’angoisse (GROS LOL (quoi queskiya?)). Je sais que pour beaucoup d’entre vous je suis un peu plus qu’un simple anonyme qui vocifère sur une nuée de bits, qu’au-delà du frère, du père ou du maître à penser (voir du fantasme) que j’incarne, je suis surtout ce bioman rouge droit dans son spandex, ce roc planté dans les flots, impavide (tenez ça vous fera un mot pour le scrabble (ouais j’ai décidé de vous apprendre des mots comme ça… (oui bon j’étais pas sur à 100% du sens et j’ai vérifié dans le dictionnaire CA VA VOUS ETES CONTENT LA?))), affrontant la tempête droit dans les yeux, ce parangon de justice, chaste et bon, qui dans un geste de défi se dresse contre toutes les injustices (un geste de défi c’est simple et c’est gratuit (surtout sur un blog, ça engage à rien et ça évite de bouger de chez soi (retrouvez mon nouveau livre « la révolution en chaussons » aux éditions du seuil))).

Oui… mais ça c’était avant… Au risque de chuter de mon piédestal et de voir s’éteindre cette flamme de désir qui brûle dans vos yeux, l’honnête homme que je suis se doit  de vous avouer la vérité: j’ai douté. Oui, j’ai mis un genou à terre, j’ai, tel le chêne emporté par le vent, ployé l’espace d’un instant, bref, en un mot comme en cent, j’ai chier dans mon froc.

Alors vous me direz, « qu’est ce que t’as don’ de cassé mon gros? te vla tout ribouldingue sans doute pour pas grande chose… comme d’habitude… ».

eh bien voici une semaine qu’Emmanuel Macron n’est plus ministre. (Oui alors là, je sais ce que vous allez dire, c’est pas très frais tout ça… mais j’avais très envie de faire un truc là dessus et la semaine dernière j’étais en tournage… (bon ben ça sera pas de première fraîcheur mais de toute façon vous lisez les billets avec 15 jours de retard alors ça vous changera pas de d’habitude!)). Celui qu’on surnommait affectueusement « le fou du dessus » ou « Brutus » s’en est allé dans le couchant, accompagné de sa douce Brigitte Trogneux, en marche vers un avenir meilleur pour les entrepreneurs français. Oh je sais qu’à cet instant précis vous vous sentez mal, que la tête vous tourne voire même que vous venez de dégueuler votre café sur votre écran dans une gerbe infâme… Mais sachez que je partage votre sort (et croyez moi c’est pas facile pour taper le billet maintenant). Pensez à tous ces suintants qui ont pu passer leurs congés payés à Béziers grâce aux bus Macron! C’est vrai, des voyages interminables, pas de wifi et des cabinets bouchés si ça, ça ne ressemble pas aux congés payés des trente glorieuses..! Eh bien c’est ça Macron! Et si il peut le faire pour les vacances, il peut le faire pour tout le pays!

Alors ouais, je sais, ce soudain amour pour Macron peut paraître étrange  tant celui qui incarne si fort « les puissances de l’argent » me dégoûtait il y a peu. J’ai même mercredi, ricané. Oui… En le voyant serrer la main de Michel Sapin, je me suis dis « bon débarras », plus que Manuel Valls et ça sera un vrai gouvernement de gauche…

Mais depuis j’ai eu une vision… (je pouvais pas dire que j’avais eu un rêve…) J’étais là, dimanche soir, imbibé de porto, usé par une fête de famille qui durait depuis bientôt deux jours lorsque j’ai eu un flash… Je me suis vu, vieux, fatigué, un tatouage de Jésus dans le dos en train de dire « Moi, je soutiens Macron… c’est un type bien finalement… »… et puis je suis tombé de ma chaise. A cause du porto. Et j’ai sombré dans un coma profond..

Emmanuel Macron était là, sans Brigitte… Il parlait de la gauche du réel, de regarder le monde tel qu’il est , inégal et injuste.  Seul au bout d’une table, assailli de questions, le pauvre Emmanuel agitait le drapeau de la liberté sans se faire entendre. Emmanuel au secours! Il voulait montrer qu’il était populaire, mais l’ignoble journaliste l’accusait encore et toujours de ne pas répondre. Qu’avait il à cacher? Qu’il supprimerait les 35h? qu’il ferait disparaître les impôts comme l’ISF? qu’en fait il n’était qu’un agent servile de la droite la plus libérale et madeliniste (Saviez vous qu’Alain Madelin a été maire de la commune ou j’ai grandi? incroyable non?)? C’était impossible… il était jeune, dynamique, philosophe, sans casier judiciaire et banquier d’affaires! Oh mon dieu! Banquier d’affaires! Et si depuis tout ce temps il se foutait de nos tronches? Et si il voulais vraiment supprimer l’ISF? Alors ça expliquerait pourquoi il ne voulait pas répondre au gros journaliste! Tout me revenait en tête! L’affaire du costard n’était pas un simple conseil vestimentaire! HORREUR, IL NOUS LA FAISAIT A L’ENVERS LE BATARD! Après ça, tout s’est enchaîné très vite… Il s’est retrouvé au deuxième tour de la présidentielle, Sarkozy ayant été finalement emprisonné… j’entendais sa voix dans l’isoloir qui me disait:  » c’est ça ou Marine Le Pen… alors? »… J’ai glissé son bulletin dans l’enveloppe. Je me suis alors senti envahir par une chaleur sourde. Je venais de me pisser dessus.

Le réveil n’a pas été simple. J’étais là, encore imbiber de cauchemar et de pipi, à me demander si tout cela était prémonitoire… Et puis ce matin sont tombées deux infos: la première, c’est que Macron battrait Hollande à la présidentielle et la seconde que Sarkozy retournait devant la justice à cause de Bygmalion. Les fions s’alignaient avec les astres, le choix ne nous appartenait plus, la grande machine était en marche.

Alors, soyons honnête, j’ai eu tout le temps de ce billet médiocre (je bosse dessus depuis 10h… voyez le ratio temps/productivité est a son maximum… un truc qui plairait à Macron justement…) pour me rendre compte de l’absurdité de ce rêve. Une prémonition… et pourquoi pas me faire tatouer Jésus dans le dos tant qu’on y est! Non Macron est et restera un infâme libéral, de ceux qui pensent qu’être bien né ne fait pas tout, de ceux qui trouvent normal que certains bossent plus de 35 heures par jours  pour 1300 balles tandis que d’autres ne sont là qu’a mi temps pour 7.5 millions d’euros et ça, c’est de la merde ça dégage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s