Canicule et stylo bille; une rentrée qui suinte.

C’est la merde. Que dis-je, c’est carrément l’enfer du cul! Eh ben oui, c’est la rentrée quoi! Qu’est ce que je déteste cette période de l’année! Déjà gamin, la perspective de me faire de nouveaux copains (ce qui n’arrivait jamais puisqu’à Redon, on se connaissait tous plus ou moins et il y avait JAMAIS de nouveaux (les joies de la scolarité rurale)) n’éclipsait qu’a peine l’angoisse de découvrir les nouveaux professeurs… Aurai-je la prof d’anglais chaudasse ou le vieux à collier de barbe? Attendez monsieur le directeur, je fais l’impasse sur la chaudasse mais on peut avoir le prof de techno dépressif histoire de rire avec lui? Aaaah la douce bienveillance des élèves de secondaire… Et chaque année, pour moi, la même question: « seront ils assez coulants pour me laisser glander en paix ». Et je vous parle pas de l’odeur des cahiers neufs dont la simple évocation suffit à me donner la nausée… Et aujourd’hui c’est pareil! La rentrée pour moi ça signifie se coller de nouveaux challenges (trouver de nouveaux gogos prêt à me payer pour écrire dix lignes médiocres quoi…), partir plein d’ambition, « Cette année coco c’est la bonne » (j’ai même changé mon pseudo twitter en Stylo hostile (au début je pensais qu’en inversant stylo on pouvait faire ostyl mais non… (mais l’idée me plaisait ça fait sniper de Radio France un peu…)))… ça a tenu lundi. Hier j’ai griffonné trois merdes sur un cahier et aujourd’hui j’ai mon excuse billet qui me donne le droit à une aprem de battlefield si madame Bouboule a bien rigolé! BREF, ça devrait toujours être les vacances, le travail c’est de la merde… mais c’est un autre débat. D’autant qu’on va pas se faire un claquage aujourd’hui vu la chaleur…

C’est vrai, c’est un temps à rester le fion vissé au bord d’une piscine ou à glander à la plage (si vous êtes toujours à la plage sucez vous). Ouais mais ça c’est sans compter sur les esprits qui s’échauffent pas mal depuis ce matin. La faute à cette photo qui montre des flics sur une plage en train de parler à une dame d’un certain age avant de la verbaliser…

 14124959_1230799213651370_4830610838583194530_o.jpg

Défenseurs de la laïcité, chasseurs d’islamistes, protecteurs de l’esprit de la France et féministes s’en donnent à cœur joie, chacun venant transpercer de la lance de la liberté ce cliché qui met en valeur comme jamais la bêtise policière lorsqu’elle se contente d’obéir aux ordres. Ouais! C’est vrai, c’est scandaleux! Oui, mais quoi au juste? Moi je suis bien emmerdé parce que je sais pas du tout quoi penser de tout ça… C’est vrai quoi… le super laïque a envie de dire « stop à tous ces signes religieux qui ne sont qu’oppressions » mais d’un autre coté y a pas plus important que cette bête histoire de burkini? Une fois encore, la volonté d’exister des politiques n’as plus de bornes (je vous invite à cliquer ici, ça rafraîchit les idées non les proposition de Geoffroy Didier (ah non ça fait froid dans le dos pardon))! Et ces flics, qu’est ce qu’ils ont besoin d’aller faire chier cette pauvre dame, d’un certain age je le rappelle (sous entendu elle a p’tet peur aux coups de soleil ou elle a p’tet plus envie de se mettre en maillot), qui se contente de se reposer sur une plage? En quoi est elle une offense à la France, au siècle des Lumières, aux droits de l’homme ou aux règles de la communauté de communes de Jouy-en-Josas? D’ailleurs on voit bien qu’ils sont gênés par ce qu’ils font!

Mais la question la plus épineuse, c’est la question des femmes! Cette dame porte elle son chandail bleu par gout ou par obligation. Eh oui, parce que la question centrale (officieuse (oui officiellement c’est juste pour que vous vous sentiez en sécurité loin des intégristes)) de cette affaire c’est quand même la liberté des femmes et elles n’ont pas l’air tellement écoutées dans ce brouhaha infâme. J’aurai même tendance a croire qu’elle est *un rien* bafouée, cette liberté, quand je regarde cette image. Alors, je me demande si ça serait pas intéressant de leur fiche la paix aux femmes? Et de ne pas s’occuper de ce qu’elle porte ou pas, moi je m’habille tout seul depuis que j’ai 16 ans, je peux vous dire qu’une femme peut largement en faire autant! Quant aux politiques défenseurs du droit des femmes… il faudrait commencer par arrêter de les siffler dans les assemblées pour être un rien crédible… Mais c’est sur qu’en burkini, y a moins à voir.

Bref, c’est un premier billet, un billet de rentrée, un billet d’échauffement, un billet qui me fait dire que définitivement, la rentrée c’est de la merde, ça dégage.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s