Prisonnier du ballon, l’enfer est pour bientôt.

Vous me connaissez, j’aime la fête, j’aime la joie, j’aime les sourires sur les visages d’enfants et les banderoles aux couleurs bigarrées délivrant à tous leurs messages enjoués bien que souvent mal orthographiés. Alors croyez moi, ce n’est pas de gaieté de cœur que j’écris ce billet! Je ne veux pas jouer l’extincteur MAIS cet Euro 2016 va être un enfer. Alors là, vous vous dites : « qu’est ce qu’il a encore d’cassé le gros ? Il va nous sortir sa tirade anti foot d’intello gauchiste… blablabla et peutpeutpeut… » j’en passe et des pires, volontairement.

Alors je vous arrête tout de suite, je me suis autrefois beaucoup intéressé au foot et si aujourd’hui les championnats, devenus des fonds d’investissements pour gens trop fortunés (des arabes et des polacs… (oui bon des russes ! (dans quel monde on vit franchement… (vous savez à qui ça ferait mal de voir ça ? Au général de Gaulle !)))), n’attirent plus guère mon attention, je conserve toujours un petit intérêt pour les grandes compétitions. Oui, j’aime voir ce que font les millionnaires de leur temps libre entre deux pubs. Et puis qui n’aime pas voir vingt deux solides gaillards au cul bien moulé dans leurs petits shorts… MAIS, là n’est pas la question.

« Alors pourquoi que tu gueules si t’aimes le foot ? »… Je passerais volontiers sur l’aspect « tous ces polacs bourrés, tous ces anglais obèses, le bruits des sandales allemandes sur les Champs Elysées, ça rappelle les heures sombres » pour me concentrer sur les vrais problèmes, comme par exemple le terrorisme. Pas celui de Daech qui, si ils tiennent vraiment à se faire remarquer devrait monter une équipe de foot, mais plutôt celui des extrémistes du foot. Voila on rentre enfin dans le sujet…

Étrangement, avec tout ce qui s’est passé depuis six mois, on a pas trop été assommé par les campagnes de pub. Limite, le mec qui arrivait la semaine dernière en France avait plus de chance de se dire qu’on préparait la coupe d’Europe de waterpolo que celle de foot! Mais ça y est la machine est lancée ! Alors, vous dire qui de Mc Do, et ses éternels verres chinois à collectionner ou de Ricard, qui fournit la boisson officielle des 66 millions de sélectionneurs (ouais c’était facile) a commencé j’en serais bien incapable, mais la tragique vérité s’impose à nous, l’Euro c’est dans trois jours.

Et ça va vite devenir pénible !

D’abord parce que TOUT ne va plus tourné qu’autour du foot! Y a qu’a voir les politiques (OUI ENCORE) qui multiplient les métaphores mal habiles ! C’est une petite astuce bien connu des communicants pour se rendre un peu populaire et sympathique. « Tiens machin, il disait : pour la loi travail moi je fonce à l’attaque, passement de jambes et paf lucarne! eh ben, finalement c’est un mec comme nous !»… d’ici à ce que Philippe Martinez se mette à hurler « Pas comme ça Zinedine », il n’y a qu’un pas (cette phrase cryptique n’a pour unique but que de prouver que je suis un connaisseur du footballe).

Mais c’est surtout l’amitié, voire l’amour, qui va être mis à rude épreuve !

Eh oui! Dans ce genre de tournoi, il y a ceux qui s’en branlent, ceux qui regardent les matchs de la France et ceux qui regardent TOUS les matchs. Même le Suisse Albanie. Alors, on a tous des amis fan de foot, mais en général, y en a un qu’on a qu’en un seul exemplaire, celui qu’on a honte de trimbaler parce qu’il est plus que fan, lui c’est un EXPERT. Lui, il peut vous parler pendant des heures de Lilian Laslandes, vous faire le palmarès de Jocelyn Gourvennec. Lui, il écoute RMC (ou pire, il appelle RMC). Bref c’est celui qu’on emmène pas dans un bar pendant un match parce qu’il gueule comme un putois, fini bourré et se battra immanquablement avec des allemands en hurlant « salaud de Schumacher! »même s’il était pas né en 82. 

Dans le meilleur des cas, ces gens là ne sortent pas de chez eux pour ne rater aucun match. Mais il arrive, étrangement, que certains de ces zozos trouvent compagnes.Il arrive même que la compagne ne soit pas plus amatrice de foot que ça et souhaite continuer à voir du monde pendant la durée du tournoi! Afin de pouvoir continuer à niquer, notre fan de foot consent à faire un effort et c’est comme ça que vous vous retrouvez à passer une soirée foot! Au lieu d’un apéritif sympa, dans un cadre raffiné, à discuter de Godard tout en buvant de sauvignon, le type va arriver, dire « oh on peut mettre le match en fond? ». Tout le monde va râler, il va dire « je mets pas le son », benoîtement les gens vont accepter pour avoir la paix et finalement on va se retrouver a regarder Suisse Albanie sans le son mais avec les commentaires de chacun.

Il y a le commentaire de celui qui ne rentrera pas dans la soirée: « c’est vraiment naze… des mecs qui courent après un ballon », le commentaire de celui qui ne se rappelle que de 98: « aaaah Franck Leboeuf c’était autre chose », les tentatives de celui qui ne suit plus le foot pour raccrocher les wagons et les cris de l’expert. Au final, tout le monde passera une mauvaise soirée: celui qui n’aimait pas le foot n’y accordera pas plus d’importance, le nostalgique comprendra qu’il est fini (et par chance, il aura honte) et l’expert ne sera pas satisfait du match puisque c’est un expert.

Mais il y a pire… Qui n’a jamais tenté l’amour à l’internationale ? Qui n’a jamais eu envie de goûter à la suave sensualité des latines, à la puissance protectrice d’un scandinave ou à la froide blondeur slave BREF qui n’a jamais essayer de cracher dans des culs étrangers! En période de championnats, il est toujours difficile de voir votre équipe nationale affronter l’équipe nationale de votre moitié, surtout si la moitié est supporter! Mais il y a pire que les moitiés internationales, il y a les moitiés « d’origine ». Les gens qui revendiquent leurs origines, c’est comme les nouveaux convertis dans les religions, ils en font des caisses, quitte a en faire un peu trop ! On a pas fini d’entendre  du klaxon dans les rues…

Bref, vous l’aurez compris, je ne suis pas franchement pressé d’y être! D’autant que je n’ai pas encore commencé à noter mes excuses bidon pour ne pas aller voir les matchs sur les écrans géants. La diarrhée ne durant qu’un temps, j’ai peur d’être un peu juste pour toute la durée du tournoi. Du coup, j’ai encore pas mal de boulot alors je conclurais, l’Euro c’est de la merde, ça dégage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s