Tu ferais mieux de te détendre! Mon « Bloquer » est chargé!

L’ombre de l’oppression qui planait sur chacun avait été dissipée grâce à l’âpre combat qu’avaient mené ceux qui ne voulaient pas voir les ténèbres triompher. Jeunes et moins jeunes s’étaient unis dans un même idéal et même si la liberté ne régnait pas encore partout, elle avait pourtant gagné les cœurs de chacun. Bref après une lutte acharnée, la république triomphait à nouveau et ses citoyens pouvaient retourner à leurs vies paisibles… Et l’internet retrouvait la paix… jusqu’au lendemain matin (ceci était une allusion a la campagne des régionales (je précise pour les plus cons (qui sont nombreux (vous me direz on a le lectorat qu’on mérite (QUOI ? TU ME DIS QUOI LA ?))))).

J’ai adoré suivre les élections régionales depuis Facebook, ça donne toujours lieu à des débats dignes des meilleures chaines d’infos en continu. Chacun y exprime toujours son avis avec nuance, sans jamais trop en faire, sans jamais citer de sources douteuses et sans jamais avoir besoin d’atteindre le point Godwin. Mais, malgré cette pondération qui sied tant aux gens de mon entourage, je dois avouer aussi que j’ai bloqué quelques amis qui n’étaient pas tout à fait d’accord avec moi… AH! On dirait que j’ai capté votre attention, vous devez déjà être en train de vous demander si vous faites partie de cette longue liste de la honte qui sera publiée en fin de billet… nous verrons bien. « Bloquer », « Signaler », « pas intéressé », autant de petits boutons dont je suis devenu complètement accroc ! Faut avouer qu’ils te donnent l’impression d’être une sorte de petit dictateur et de pouvoir contrôler ton espace vital (depuis je porte la moustache (et le brassard (comme un flic quoi… (Vous pensiez à quoi ? OH JE VOIS !)))).

Pour moi, ça a commencé tranquillement (notez le ton vice en mode confession) sur Youtube. Vous le savez je suis jaloux du succès des autres. Surtout quand à mon avis il n’est pas mérité. J’ai découvert cette fonction « pas intéressé » qui affine les recherches de l’algorithme de Youtube. Et là, plus de Cyprien, plus de Norman, plus de Squeezie… plus que des milliers de connards qui essayent de faire pareil… en nul. Mais j’avais dompté la machine ! Pour Facebook c’est un peu pareil.

Jeter un œil sur son onglet « amis » peut faire tourner la tête. Bien sûr on y trouve des gens que tu connais depuis 20 ans, des amis, des vrais, qu’étaient là quand ton chien est mort ou quand tu t’es pété le frein. Mais on y trouve aussi ceux que t’as croisé cinq minutes en soirée, que t’as ajouté parce que t’étais bourré et avec qui tu ne reparleras même plus. C’est tout juste si tu leur souhaiteras un bon anniversaire en passant, dans le pire des cas tu lâcheras un petit « bon anniversaire » dans le meilleur tu ne posteras rien, puisque tu t’en branles.  Je fais volontairement l’impasse sur ceux que tu ne connais pas… et que tu acceptes parce qu’elle a l’air bonne.

 Forcement dans tout ce fatras, y a des gens que t’as pas envie de voir tous les jours. Et quand je dis voir tous les jours, je sous entend lire tous les jours. Et c’est là que Facebook est malin ! Ben oui, il est bien conscient que sur ces 250 amis en moyenne, il n’y a pas plus de la moitié que tu supportes ne serait-ce qu’à mi-temps, il a donc mis en place le bouton « masquer cette publication ». Et voila, envolée la passion chiante de ton pote ! Tu sais le vegan là, celui qui se bat pour la lutte contre la souffrance animale et qui t’empêche de manger peinard ton petit salé aux lentilles (comment dire non à 2 sortes de saucisses et 3 morceaux de viandes…). Dans ces cas là, je me dis : «  Stany, tout le monde ne peut pas avoir aussi bon gout que toi, tu en sais quelque chose, alors soit tolérant ».

Mais il arrive parfois que ce ne soient pas que les passions de tes potes qui aient un gout de merde. Oh, vous savez de qui je veux parler… Celui qui en ce moment risque de vous spoiler Star Wars, celui qui a fait une campagne pour la droite décomplexée pendant les régionales, celui qui vient une fois de temps en temps poster un avis méprisant sur vos statuts ou celui à qui vous devez 200 balles. Il est là, comme un parasite, vous gâchant la belle et heureuse harmonie de votre fil d’actualité. Il vous empêche de vivre, de vous épanouir, il est comme un chef de rayon tatillon qui souligne la moindre de vaux fote d’ortograf. Dans ces cas là, Facebook a pensé à la fonction « bloquer ». Tu bloques le mec, tu vois plus rien de ce qu’il poste mais tu restes amis. Une belle méthode d’enculé quoi ! Mais après tout comme dit le proverbe : « à fils de pute, fils de pute et demi ». Attention toutefois a vous renseigner sur le zig avant de le revoir en soirée… Ben oui, lui il est pas censé savoir que tu l’as bloqué, il doit conserver l’illusion que tu le suis toujours mais que l’algorithme Facebook est mal fait et que si tu ne dispenses plus de petits « j’aime » c’est parce qu’il n’apparaît plus sur ton fil (parce qu’il dénonce sans doute (on doit essayer de le museler je dirais (si seulement ça pouvait être vrai…))).

Et c’est comme ça qu’on en vient à « bloquer » la moindre personne qui vous emmerde. Ça commence comme un petit rien, un moyen de décider de ce qu’on veut voir ou pas et bientôt ce sont des gens qu’on veut voir ou pas… On les bloque pour un mot de travers, un regard de travers. On se laisse aller a ses émotions et on passe  du coté obscur de l’internet… « Et pourquoi que tu les supprimes pas tout simplement ? », mais parce que ça fait toujours plus de lecteurs pour ça dégage pardi ! Bon… sauf s’ils m’ont bloqué… Et ça croyez-moi, c’est de la merde, ça dégage !

Et la liste dit donc ?…

-immodium

-eau de javel

-brosse à dent

-rollmops

Quoi c’est pas la bonne liste ? Dommage on a plus assez de caractère…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s