Rions ensemble avec les élections régionales

La semaine dernière, vous avez été presque une centaine à lire mon savoureux billet sur l’avent. Il faut dire qu’avec un sujet comme celui-ci, j’étais sûr de mettre dans le mille, d’être concernant, bref de ratisser le plus large possible afin de ramener un maximum de gogos. Bien désireux de reconduire cet exploit cette semaine, j’ai commencé à me documenter sur les traditions de noël, les boules et les guirlandes qui font la joie des petits et des grands, mais aussi sur les crèches qui habillent si élégamment le pied du sapin. Et puis face au torrent de réactions qu’ont généré les élections régionales, chers lecteurs, je ne pouvais décemment pas vous offrir ce genre de divertissement et j’ai décidé de m’abstenir.

Il avait fallut attendre 2015 et son cortège de catastrophes pour que les gens s’intéressent de nouveau à la politique. « Apres tout, mon gros Stany, ca n’a rien d’étonnant » que je me suis dit. Ce déluge de drapeaux tricolores, ces myriades de Marseillaise aux couplets peu assurés et à la justesse toute discutable, ces empoignades révolutionnaires (c’est tout juste si on ne s’appelait pas citoyens dans certains quartiers (même si de toute évidence certains sont moins citoyens que d’autres hinhinhin (hé ho ça va ! on a le droit maintenant! à plus de 30% de FN ce genre de blague est autorisé !( on parle même d’un retour de Michel Leeb mais vous le gardez pour vous)))), ne pouvaient déboucher que sur un renouveau républicain plein d’entrain et d’allégresse ; pensez donc, même François Hollande remontait dans les sondages !

Alors, contrevenant à mon habitude, qui veut que je ne me connecte au monde que le mercredi, j’ai décidé comme un foufou d’y aller dès le dimanche soir ! Comme vous êtes des lecteurs assidus, vous devez vous douter que comme les deux tiers de la moitié (ça fait donc en gros 35%…(soit un tiers pour les plus nuls… (Je n’ai pas les chiffres exacts inutile de me spammer (le mec il croit qu’on va le spammer comme pour les stars du Youtube…)))) des français j’étais un peu chagrin à l’annonce des résultats. Et puis, je me suis dis que finalement, s’il fallait reconnaitre une victoire au FN, c’était bien celle de réussir à motiver ses électeurs à sortir un dimanche alors qu’il y avait la crèche à faire. Dans le paquet d’électeurs attachés aux valeurs judéo-chrétiennes (la saignée, la science des humeurs, l’astrologie) il devait bien y avoir quelques cons de noël pour qui ne pas aller au marché de noël a dû être un vrai chemin de croix. On s’étonnera donc du fait que, les ceuxquicroientaucasouqu’yauraitquelqu’chose (première religion de France), les bouddhistes, les musulmans, les juifs, les jediistes et les adorateurs de Satan ne se soient pas bougés le fion. Paul Douard (dont on peut lire l’article ici) nous confie qu’il est resté au chaud à regarder une série. Je suis bien heureux, Paul, de savoir que tu n’as pas pris froid, avec tout le vin que tu t’es enfilé en terrasse pour lutter contre le terrorisme, tu as raison de te reposer. Chacun doit faire sa part de boulot pour la république merde ! Pour ma part, j’ai eu envie de poster un petit billet rapide, à chaud, pour hurler mon désespoir et puis je me suis dis qu’il y avait peu de chance que les 35 personnes de mon lectorat qui étaient allez votés, soient connectés sur Facebook (je compte dedans les vieux (y en a pas mal… surtout des vieilles… Stany le préféré des mamans) et ceux qui ont une conscience politique) passé vingt heures, je me suis donc abstenu et j’ai zappé sur Arte pour regarder Flashdance (oui j’ai regardé Flashdance… (sheeee’s a maniaaaac maniaaaac (voila vous devez l’avoir en tête))).

Le lendemain matin, la politique était sur tous les doigts (rapport au fait qu’a l’ère 2.0 on tape plus qu’on ne parle voyez… (Non mais laissez tomber, on va perdre du temps). De chronique radio en tweets, d’invités de matinales en statut Facebook, toujours la même question : « comment en est on arrivé là ? ». Au lendemain d’un tel cataclysme, inutile d’évoquer l’idée d’écouter les nouveaux électeurs du FN ou même de se remettre en question. Raphael Enthoven, philosophe médiatique et « fils de », allant même jusqu’à rejeter la faute sur les abstentionnistes ! Ben oui, fallait bien s’y attendre… Quand on est en colère et qu’on ne sait plus à qui s’en prendre, on s’attaque au gros, assis au fond, qui essaye de se faire discret. Celui qui en théorie ne se défendra pas (vu qu’il est gros). Sauf que là, le bouboule s’est réveillé et on a vu fleurir un peu partout des billets, des schémas et des films qui justifiaient l’abstentionnisme.

Au fil des lignes, on apprenait qu’on vivait dans une oligarchie, que « peut être que des gens étaient morts pour la république mais qu’on leur avait rien demandé » ou encore que le système était pourri. Pas décidé à se faire appeler « gros tas », l’abstentionniste 2k15 se veut engagé dans des causes humanitaires, va à la coopérative et surtout exige qu’on ne lui demande pas de se justifier. Révolutionnaire à son compte, on ne la lui fait pas et il est persuadé d’agir ainsi contre le système. Oui… sauf que le système il est là et bien là et qu’il continue à exister avec ou sans notre anarchiste à pas cher. « Aucun parti ne trouve grâce à mes yeux »… Vraiment ? Mais que faut-il pour que tu te sentes concerné connard? Des réductions sur les mac books ? Une place de parking gratuite ? « Vivre ensemble », ca doit te parler pourtant, a toi qui est trop dans l’associatif ! Ne pas voter, c’est offrir à quelqu’un d’autre la possibilité de décider à sa place. Et j’ai peu d’exemple de révolution qui se font peinard, au chaud, devant une série. BREF, SI TU VEUX PAS VOTER, NE VOTE PAS MAIS N’ESSAYE PAS DE TE TROUVER DES EXCUSES GROS FEIGNANT.

Spectateur de tout ce chantier, j’ai eu une idée : faire un film. Ça s’appellerait les cyniques. Ca serait un genre de film choral où tout le cinéma français serait réuni. Mélanie Laurent jouerait une comédienne pas militante mais engagée qui se dresserait contre la barbarie d’un FN toujours plus haut. Jean Dujardin, soucieux de faire son tchao pantin, incarnerait un militant les Républicains tenté d’aller chasser sur les terres du FN. Guillaume Gallienne dans un rôle à contre emploi, camperait un élu FN homosexuel prêt à tout. Enfin, Félix Moati jouerait le rôle de l’abstentionniste blasé qui ne croit plus en l’humanité et à qui on ne la fait pas. A noter la présence d’Eric Elmosnino en secrétaire du PCF, de Romain Duris dans le rôle d’un anarchiste désabusé par ce monde et de Maiwenn dans une interprétation pas du tout caricaturale de présidente du MEDEF. Les personnages se déchireraient sur fond de politique, leurs émotions les guidant dans chacun de leurs actes. Et le tout serait réalisé par Christophe Honoré bien sur. Dans un premier temps, ça m’a semblé une bonne idée et puis finalement, je me suis dit que ça ressemblerait trop à la vraie vie et je me suis abstenu… comme quoi, il peut y avoir quand même du bon dans l’abstention.

Alors, comme je n’ai pas l’intention de vous sermonner plus longtemps, on va s’arrêter par là. Apres tout, je ne suis pas là pour ça (vous devez déjà être assez tiraillés par votre conscience). Je finirai donc sur un petit tips pour noël : si vous en avez ras le bol d’être assis, que vous n’en pouvez plus de ce défilé de bouffe, lâchez donc un petit « Le FN a pas tort » ou un « Hollande a raison » et je vous garanti que les assiettes vont voler. N’oubliez pas d’aller voter dimanche parce que vous l’avez compris, l’abstention c’est de la merde, ca dégage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s