« Nous sommes un pays judéo-chrétien de race blanche »

Oui, le général De Gaulle l’a dit. Mais tu n’es pas le général Nadine… Et maintenant regarde toi, évincé de ta liste, évincé de ta région, ton ancien président qui est prêt à t’accrocher à un croc de boucher toi aussi… Ma pauvre. Si seulement tu avais pu tenir ta langue, ne pas dire tout haut ce que tu supposes que les gens pensent tout bas. Ah, toi et ton populisme lorrain… tout chez toi flore bon la simplicité, le bon sens ouvrier et la classe populaire. Une classe populaire que tu as définie comme ton terrain de chasse. Il faut bien l’avouer toi qui t’appelais Nadine Pucelle (changé en Pugelle par un décret en 1975 (source wikipedia)) tu as tout de la Jeanne d’Arc, parti de Nancy tu as lutté contre l’envahisseur avant d’être brûlé en public à la télé. Aujourd’hui tu le cries haut et fort : « on veut m’assassiner politiquement parce que je fais peur ».

Oui tu fais peur. Tu fais peur, parce qu’en professionnelle de la communication (tu es titulaire d’un DESS en com), tu n’as pas pu déraper. Tu as sans doute préparé ta tribune, choisi tes mots avec minutie, renforcé ton argumentaire de sorte que le gauchiste à grosses joues qui allait t’interviewer ne puisse te prendre à revers. La preuve que tu as préparé tout cela, tu es même allé exhumer cette tirade du général de Gaulle… Es tu allé la chercher sur Evene ? Je suis sur que tu n’avais pas le contexte de cette phrase. Et puis quel sens donné à ces mots venus tout droit des années 60 ? Et ce petit ton un peu vieille France parfum béret et milice… Quel changement, toi qu’on a vu danser avec les jeunes ump, toi qu’on a vu grimper sur une table et montrer tes guibolles. Je ne peux pas croire que l’ancienne secrétaire du premier parti de France, qu’une ancienne ministre, dérape sans le vouloir.

D’ailleurs, pourquoi aurais tu annoncer ton passage à On n’est pas couché si tu n’avais pas préparé ton coup ? Quand tu vois les mines indignées des gens sur le plateau, de Léa Salamé  à Fréderic Chau, on te sent jubiler ! On sait qu’à ce moment là, la pro de la com sait qu’elle va faire un gros buzz. Bon buzz ou bad buzz on s’en branle… Ce qui compte c’est le buzz. Et tant pis si tu parles de race au lieu de couleur, si tu amalgames étrangers et musulmans, tu pourras toujours dire : « je ne fais que dire tout haut ce que les gens pensent tout bas ! » une vieille rengaine de l’extrême droite un poil poujadiste qui, une fois dans ta bouche, décomplexe à fond les vieux réacs du RPR et les vieux réacs tout court.

 Mais qu’est ce qu’il t’a pris d’en mettre une deuxième couche ? Pourquoi ne pas avoir dit comme tout le monde: « désolé vous savez on passe très tard dans cette émission et puis j’ai été au restaurant avant on a bien picolé, j’étais beurré… d’ailleurs j’ai dégueulé en sortant, j’ai fais des photos vous voulez voir ? ».  Le penserais tu vraiment Nadine ? Crois tu qu’il existe une « race » blanche ? Si oui, ne devrait-elle pas plutôt être celle de l’homme de Cro-Magnon qui était roux et clair de peau ? Crois tu vraiment que la France va devenir musulmane ? Et par quel prodige ? C’est vrai que si d’habitude tes dérapages te rendait sympathique, comme on aime son vieux tonton raciste ou son vieux pépé collabo, te voir t’enfoncer dans ces propos, un peu idiots, fait peur.

Un peu idiots, oui. Parce que franchement, derrière tout ça il n’y a pas de méchanceté, la méchanceté c’est Robert Menard qui vient dire aux réfugiés « vous z’êtes pas les bienvenues dans ma ville » avec sa belle écharpe tricolore en guise d’étoile de shérif. Toi, tu racontes n’importe quoi à la télé juste pour faire parler, mais à aucun moment on peut te prendre au sérieux avec ton discours suprématiste grotesque. Parler des musulmans d’accord mais en voyant le moins possible. Il n’y a guère que le vieux Jean-Marie (on revient aux vieux réacs encore et toujours) qui te soutienne; et quel soutien ! Te voila lâché par les tiens et lynché par les autres. J’ai en tête la lettre un peu fade de ce prof d’histoire qui s’indigne, il souligne ton manque de connaissance de l’histoire, il te rappelle que la France est un pays laïc etc. etc. Tu es primaire, oui sans doute un peu.

J’ai retourné cent fois le problème, j’ai écris des uchronies ou tu avais gagné les élections, j’ai voulu raconter un monde ou la race blanche et judéo-chrétienne de France vivait en autarcie et rien ne me convenait. Pourquoi ? Parce que je crois qu’on a déjà tout dit. Les pros de l’indignation sont passés, ils ont javellisé tes âneries et il ne reste plus que les gens qui ricanent, goguenards, et donnent raison a Guy Bedos. Mais au delà de ça, c’est le spectacle de la real politique qui me fatigue. Maintenant qu’on te reprend tout, que tu n’es plus qu’une pestiféré, tu jures que tes propos ont été instrumentalisé… Mais qui voudrait se servir d’un tel bâton merdeux? Et tu jures de dézinguer Sarkozy… Allons, un peu de sérieux. Reste digne, tu n’es pas la première à te faire avoir. Tu sais Nadine, au fond, ce qui détruit la politique ce n’est pas tant tes sorties stupides que la portée qu’elles ont. Eh oui, avec l’indignation, viennent la moquerie et le désintérêt. Crois tu vraiment que ce que tu as pu dire samedi soir ait servi qui que ce soit ? Cela n’a servi qu’a faire dire aux gens « boarf qu’elle est con…  de toute façon en politique ils sont tous pareil » et ça c’est de la merde, ça dégage.

Publicités

2 commentaires sur « « Nous sommes un pays judéo-chrétien de race blanche » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s