« On pourrait faire un site internet? » « Ouais… on pourrait rien faire aussi… sinon… »

Vous l’avez sans doute tous entendu comme moi. Vous savez, ce petit conseil donné de bon cœur par ceux qui ont oublié ce que c’était que d’attendre le travail, par ceux à qui tout réussi ou plus justement par ceux qui sont bien plus lucides et bien moins feignant que vous, bref ce petit conseil c’est :  » ne t’en fais pas il faut toujours lancer 10 projets pour qu’il y en ait un qui se réalise ». C’est vrai, ce pur produit du bon sens populaire qui, sans enfoncer les portes, amène le soupçon de recul qu’il faut à tout bon créateur en échec afin qu’il n’ait pas la sensation d’avoir joué sa vie dans un seul projet, est sans aucun doute la plus simple expression de la réalité du marché des branles couilles. Et du marché tout court d’ailleurs. Oui mais ce genre de dictons, c’était oublier un peu vite que j’étais un vrai glandeur (et vous aussi d’ailleurs sinon vous n’auriez pas choisi ce genre de boulot (mais on en a déjà parlé (et votre mauvaise foi s’était révélée au grand jour d’ailleurs))) et que mon deuxième prénom était Procrastination….

D’abord il y a deux genres de procrastinateurs, ceux qui s’en foutent (et qui coulent la France) et ceux qui s’en foutent pas. C’est une situation qu’il faut vivre, je ne suis pas sur qu’on puisse la comprendre surtout à l’heure du « je peux donc je suis ». C’est être comme empêtré dans de la confiture, c’est se sentir comme Jupiter (la planète hein, pas le dieu) et faire preuve d’une telle inertie qu’il en devient difficile de se bouger. Il faut alors trouver un moyen pour passer à l’action! Dans mon cas, la jalousie marche TRES bien! Suffit que je vois un type qui fait ce que « j’aurai pu faire » (pourquoi tu n’y as pas pensé avant alors gros con?) pour que je me dise: « Ok! Moi aussi je vais faire un truc ». On pourrait croire que le plus difficile c’est de se décider à bouger… mais en fait non!

A ce moment là du truc, la confiance est présente, chancelante peut être, fragile sans doute, timide surement, mais présente! Il est 8h du mat’, t’es propre, tu as troqué ton infâme survêt pour un vrai pantalon, limite t’as changé de zlip, t’as même écouté France info pour faire business! Alors là, tu te fous derrière ton bureau, une tasse de café à la main pour faire mad men et là, devant la page blanche de Word, tu te dis, de façon héroïque pour te motiver au max: « Ok suffit de trouver un sujet »! Comme les internets détestent ce qui a déjà été fait (alors que toutes les stars n’ont fait que se vampiriser…) il faut trouver une nouvelle idée! Alors tu te mets à écumer la toile… Tu commences par les pages recommandées par youtube, c’est le plus simple. Tu vois des gars qui font 500 000 vues, ils sont sympas, ils sont experts, ils participent à rendre un peu moins cons les internets 2.0, et la tu te dis: « ah ouais… pas mal! Je devrais faire ca, un programme alliant humour et intelligence! Je pourrais… je sais pas faire un truc sur… le français, la géopolitique ou l’histoire… » Et la y un gars qui fait un caméo dans la vidéo que tu regardes, tu vas voir ce qu’il fait et comme par hasard, il fait des vidéos sur le français, la géopolitique ou l’histoire! A ce moment là, dilemme… Un formidable débat intérieur fait rage!

Attends pourquoi il aurait le monopole du français ce gros lard? Moi aussi je peux faire ce qu’il fait!

Ben oui mais tu l’as pas fait…

Eh ben je peux le faire mieux! D’ailleurs je m’y colle! ca s’appellera: « Orthographie » et ca sera un mec avec une blouse comme un orthodontiste, qui viendra réparer l’orthographe des gens!

Laisse tomber il a déjà 354 698 abonnés…

Ah… ok… il nous faut une autre idée…

Et très vite il est 12h, t’as pas eu d’idées et c’est l’heure de t’enfiler ton bagel au saint moret (je tiens à préciser que le bagel au saint moret me semblait l’alliance parfaite de la classe paname avec la platitude d’une vie d’auteur peu inspiré (c’est une image en somme… (Ouais… je parle à un mur quoi…))). Pour éviter de refaire la même connerie que le matin, tu coupes internet, tu coupes face book et tu te mets au boulot… Apres un petit café. T’as déjà pas mal reculé et la confiance du matin est partie depuis belle lurette à l’égout, tu commences à fixer le petit bordel de word qui clignote et t’en viens à te demander pourquoi il clignote comme ca quand un pote te passe un coup de fil! « HOURA! Le monde n’a pas oublié que j’existe »! Et mieux encore il t’appelle pour te proposer de vous voir afin de bosser sur une idée qu’il a eut… Ni une, ni deux, tu plaques tout pour aller voir le pote en question. Tu discutes, tu prends des notes et à la fin du rendez-vous tu as la phrase classique, celle qui ne veut rien dire:  » Bon, on se revoit bientôt et on en reparle. »

A ce moment la, toi, qui venais pour bosser intensément sur un truc cool, tu te rends compte que de toute évidence, le mec avec qui tu viens de passer une heure, il a pas l’intention de s’engager aussi fortement que toi dans le projet… Ben ouais, parce que lui, il a pas que ca à foutre, lui il a vraiment réussi à lancer 10 projets! Aigri, jaloux, tu rentres chez toi, tu regardes un peu ta boite mail pour voir si tu as des retours sur les quelques bouteilles à la mer que tu as lancé: CAF, Pole Emploi, Paypal (je m’en suis servi qu’une fois pourquoi ca m’emmerde ce truc?) et Twitter qui te suggères de suivre des gens qui sont suivi eux. FAIL! Alors tu fermes Word et tu retournes sur SWTOR.

Alors bon, je me suis un peu perdu dans mon texte, je sais pas si j’ai vraiment dit ce que je voulais dire… Mais je conclurais tout simplement ce billet par un: la procrastination c’est de la merde, ca dégage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s