Il est mignon hein? Ça te fait pas envie?

En principe, si vous êtes comme moi, trentenaire et sans enfant, on vous a déjà posé les deux questions écrites ci-dessus. Que ça soit de la part de votre envahissante maman, de votre mémé, de votre sœur qu’a déjà 6 gosses, de votre vieille tante zinzin ou de votre cousine catho, il arrive toujours un moment où la question DOIT être posée. Vous me direz, quoi de plus normal après tout, il est dans l’ordre des choses de faire des enfants et faut être un peu égoïste pour refuser mordicus d’en faire…

« alors c’est pour quand les enfants? »

« on tient à notre liberté! »

« oui et j’ai pas envie d’avoir la chatte explosée »

« oui aussi… »

Apres tout, si tout le monde avait pensé comme vous à l’heure actuelle, y a belle lurette que les singes auraient pu évoluer et créer une race parfaite où la guerre et la mort auraient été bannis. Mais il faut reconnaître aussi que donner la vie à un enfant c’est aussi quelque chose de périlleux. Alors avant de dire à votre douce maman: « forcement quand tu m’as pondu c’était le plein emploi, aujourd’hui j’ai pas un rond, je le nourris comment le gamin? il devra partager la boite du chien parce que les gens donneront pas pour les deux » ou à votre sœur « c’est facile tu t’es mariée avec un avocat/médecin/notaire (rayez les mentions inutiles) mais moi j’ai choisi la vie d’artiste », je tiens à faire un petit billet sur le sujet.

D’abord il y a l’annonce. Ça c’est le moment le plus marrant,  en général le couple n’a rien dit pendant 3 mois (le temps minimum pour pouvoir faire des vannes sur les gamins morts nés sans la probabilité que ça se réalise (remarquez ça peut lancer une carrière de voyant comme Nostradamus (on m’a dit de penser positif, c’est positif là, non? (vous n’êtes jamais content…)))) mais une fois passé cette étape, chacun y va de sa petite astuce pour annoncer cet heureux événement. Il y a le couple qui veut faire les choses en grand, qui organise une sortie avec des potes, tout le monde se rend compte que Monique ne boit plus d’alcool (alors qu’avant c’était toujours elle qui finissait sans culotte (et elle était pas toujours saoule… (et dire que ça va devenir mère de famille…))) et quand enfin au bout du dixième « tu bois pas ce soir? », nos deux fornicateurs se prennent la main, c’est les yeux plein de larmes et des sanglots dans la voix qu’ils annoncent: « on attend un bébé ».

Dans ces cas là, toi, le célibataire endurci, celui qui continu à croire que « soirée entre potes » signifie « grosse cuite et vomi sur les murs », tu dois faire semblant d’être heureux, heureux pour eux bien sur mais aussi enjoué de voir que plus jamais tu n’iras dans leur bel appartement où on pouvait faire des barbecues jusqu’à plus d’heures tout en emmerdant les voisins. Alors bien sur, à l’opposé de ceux qui romancent leur vie parce qu’ils ont déjà plus rien à se dire il y a ceux qui savent que c’est déjà le cas et qui espèrent qu’un chiard ça sera peut être une amarre suffisante pour leur éviter d’hanter les sites de rencontres passé 40 ans (on imagine pas combien il y en a… (et Stany c’est le préféré des mamans…)). Du coup, en général, ils attendent un moment où toute la bande sera réunie et ils lâchent un « on va avoir un bébé » un peu froid mais qui de toute façon vous volera la vedette même si c’était votre anniversaire (eh voila il est pas encore né et il vous fait déjà de la concurrence… (cherchez pas, vous aurez beau vous montrer drôle, on préférera toujours ses gazouillis (il n’y a pas de justice!))). Il y a aussi les annonces séparées où le mec joue le gros dur (alors qu’en fait c’est une petite fiotte (un canard (« chéri je veux un bébé! » « coin coin coin » (Jaloux moi? Ça m’étonnerait!))) , il lâche comme un vrai cowboy: « on va avoir un gosse » comme s’il annonçait qu’il venait de changer la lunette des cabinets alors qu’au fond il est tout en larmes. Dans ces cas là, la bande de potes exulte et se laisse aller aux manifestations les plus viriles, copiant ainsi les meilleures scènes de « top gun » et de « navy seals: les meilleurs ». Mon préféré reste l’annonce du second enfant (notez que ça marche aussi pour les suivants). Dans ces cas là, le couple ne se fait plus d’illusions, les gosses ça ne résout rien mais ça peut rapporter un peu d’argent alors « maintenant qu’on est lancé… »

Passé ce moment magique de l’annonce, on va avoir le droit à tous les détails de la gestation. Et c’est la que tu commences à moins fréquenter tes amis… Il y a toujours la séance échographie « tu la tiens dans le mauvais sens » et l’éternel question du lourd de la bande « il est où son zizi » (sans doute histoire de comparer pour se rassurer (oui les types avec un humour lourd ont des petites bites (autant dire que moi je la cale dans ma chaussette *rire gras* (caramail style! (Alors monsieur Norman vous n’êtes pas le seul à faire rire avec l’internet old school!))))). Mais ça à la limite c’est rigolo, le pire dans la maternité ce sont les détails que tu n’as pas envie de connaitre: les nausées, les analyses d’urines, les prélèvements divers et bien sur les explications détaillées sur l’état de la chatte de votre pote Monique (et dire qu’il y en a qui trouve ça excitant (je parle pas de moi… (j’en connais c’est tout… (des gens, vous les connaissez pas de toute façon)))).

Et puis viens le moment de la naissance! D’abord un temps soulagé parce que vous pensez que vous n’entendrez plus parler de la chatte de Monique, vous déchantez bientôt en apprenant que l’enfant est né « par les voies naturelles » (horrible cette expression) et que comme le poupard fait 5 kilos 350 autant dire que Monique… elle a pas fini de vous parler de son col dilaté et des couches qu’elle va devoir porter pendant sa ré-éducation du périnée (oui c’est moche mais c’est le miracle de la vie…). Alors bien sur, tel un roi mage allant voir Jésus, vous décidez de faire un petit cadeau, normal (on peut pas être con ET radin…). Apres avoir dépensé 100 balles dans un pyjama que le chiard ne mettra jamais, vous vous rendez à l’hôpital pour vous extasier devant un croisement de chiot et de grenouille… C’est le moment de sortir votre plus beau sourire parce que vous n’avez pas fini d’entendre:

« ooooh il est beau n’est ce pas? »

 » elle a les yeux de son papa »

« tu veux pas le prendre? Allez, prends le! »

« Il est mignon hein? Ça te fait pas envie? »

… SÉRIEUX? y a rien de plus laid qu’un gamin qui vient de naître, c’est fripé, ça dort tout le temps, comment ça peut être beau (et pourquoi on dit pas ça des vieux aussi? (eux aussi ils sont fripés et ils dorment tout le temps! Et eux aussi ils pissent dans leurs couches )))? Ma grand mère disait toujours « comptez pas sur moi pour dire qu’il est beau, je trouve pas ça beau les bébés » et elle avait raison.

Les choses n’iront pas en s’arrangeant, il ne faudra plus faire de bruit à cause du bébé, vous finirez par apporter une bouteille de vin au lieu d’un pack de bières quand vous les verrez et bientôt vous ne les verrez plus parce qu’à part causer de leur môme, vos potes n’auront plus rien à dire, ils seront devenus chiants (et vous aigri (vu que vous serez seul (et que si vous êtes un mec ça sera difficile d’avoir un gamin seul… les croisements entre les hommes et les mouchoirs sont impossibles, c’est génétique.))). Vous serez bientôt obligé de supporter un infâme chiard qui tire la langue et vous donne des coups de pieds mais rassurez vous, eux c’est au quotidien qu’ils le supportent!

Je conclurais simplement ce long billet, que je dédicace à tous les parents de mon entourage, par un: avoir des enfants c’est de la connerie ça dégage.

PS: aucun poupon n’a été maltraité pendant l’écriture de ce billet (et c’est bien dommage (LOL))

Publicités

2 commentaires sur « Il est mignon hein? Ça te fait pas envie? »

  1. Euh… Je trouve l’écriture vraiment lourde. Notamment, les parenthèses dans les parenthèses, une fois ça va, mais tout le billet, ça le rend illisible !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s