Réussir sa vie avant 30 ans

Figurez vous que j’ai failli vous oublier aujourd’hui ! J’étais là, prêt à faire des trucs constructifs et qui paient à fond et je me suis rappelé de vous, paumés sur votre tranche d’internet, attendant votre dose d’humour et de vulgarité. Suis-je trop bon ? probablement… D’autant que si l’inspiration est vraiment revenue, je ne sais pas pour combien de temps… Alors il s’agirait de pas traîner…

Hier, j’ai été boire un coup avec les anciens de Shaaker (quoi encore un coup en semaine? (THUG LIFE MA GUEULE!!! )), on se mettait bien, les bouches s’approchaient des culs pour quelques bons crachats, et la un petit monsieur me dit:

« hey t’as déjà lu odieux connard? »

alors moi ni une ni deux:

« ouais mais je veux absolument pas faire ce qu’il fait. »

« non mais il parle que de cinéma. Tu devrais toi aussi te choisir un sujet »

J’ai donc décidé de ne pas du tout suivre ses conseils en vous parlant d’un sujet bien généraliste, presque un marronnier (non en fait c’est un marronnier) : Réussir sa vie avant 30 ans. c’était un thème que je voulais aborder depuis quelques temps mais bon j’avais déjà retourné le sujet dans plein de sens et au fond je crois que ce n’était pas le bon moment pour en parler et puis hier tout à changé! Je cherchais des sujets à traiter (comprenez que je traînais sur démotivateur au lieu de bosser… (ben quoi? j’ai l’honnêteté de le dire MOI! ( et je ne vais pas non plus sur des sites de culs pour voir des gens se cracher dans le cul… (faites pas les innocents! (j’ai mes sources))))) et là, j’aperçois un article qui titrait triomphalement : « 18 trucs à faire avant d’avoir 30 ans » ! Ni une ni deux, je fonce sur l’article en me disant que je tiens le truc qui me donnera toutes les pistes nécessaires à mon billet (et comme vous devez vous en douter, si j’en parle c’est que rien ne s’est passé comme il fallait)

Je clique sûr l’article. En 1, « arrêtez de fumer », ça commence pas mal vu que je fume pas, du coup je passe dessus rapidement pour passer à la vignette 2 « arrêter de manger de la m*** » ( De la m? De la mousse? De la mie (sans gluten)? C’est marrant ça de pas oser écrire merde (ça fait un peu « vous êtes des grands mais quand même on va cacher les vilains mots » (comme au Japon avec les poils pubiens ! (quelle vulgarité jeune homme! vous mériteriez qu’on vous apprenne les bonnes manières!). Bouffer de la merde c’est ce qui empêche la France de sombrer (non mais vous imaginez un peu… des gens qui mangent sains… brrr on se croirait en Suède…) et le type nous retire ça dès la deuxième ligne, genre « je vous retire les roulettes mes petites chattes, lancez vous ! ». Je suis à deux doigts de fermer la fenêtre. C’est vrai ça, comment le mec peut espérer qu’on puisse dépasser 30 ans sans qu’on puisse noyer nos chagrins dans la pizza, le sauciflard ou le chocolat? aaaaah ce vieil ami chocolat! Et Mcdo, l’ami du voyageur qui, où que tu sois, te rassasie (pour deux heures) à prix modique. Je comprends bien qu’il faut pas manger n’importe quoi mais quand même… Enfin je sais pas, c’est presque orgasmique de manger un truc qu’on adore et scientifiquement c’est prouvé que ce qu’on préfère manger c’est des trucs gras, salés, sucrés (si c’est pas le cas vos papilles ont des soucis (tout est une question de dosage bien sur… (sinon on boirait de l’huile à la bouteille (ne faites pas les idiots ( ça y est vous m’avez énervé là !))))) et là, le gars sans même prendre la peine de se présenter vous prive d’orgasme! SYMPA! S’en suis bien sur l’éternel refrain « faites du sport » et « évitez de vous exposer au soleil » et là, je me rends compte que le mec nous interdit tout ce qui est cool et autorise que ce qui est chiant, (OUI! faire du sport c’est chiant! (… je vous encule…)) vous savez : « vous aimez bien ce qui est bon n’est-ce pas? c’est très mauvais!  » (blague culture à vous de trouver la référence) Arrivé à ce niveau de l’article je commençais à me sentir mal. Eh oui de toute évidence je n’arriverais pas à faire tout ça avant 4 mois… à la limite ne pas s’exposer au soleil pourquoi pas, si on m’offre GTA V mais faire du sport…

Vous sentez comme je le voyais s’enfuir l’objectif de la réussite avant 30 ans? Mais ça c’était que les conseils « santé » ( il y en avait un qui disait « prenez soin de vos dents » dis donc si tu as attendu 30 ans pour en prendre soin… ( mais je comprends mieux votre haleine… )) Viennent ensuite les conseils bien être… Ah c’est toujours mes préférés les conseils bien être, un mélange de psychologie pas chère, d’un que sais-je sur le bouddhisme et d’un gloubiboulga de méthodes américaines pour être heureux! Premier conseil: « Apprenez à être heureux de ce que vous avez ». sérieusement? Je suis un enfant des 80’s moi! Ronald Reagan, Rocky, Dallas, l’Agence tous risques, ces gens la ne nous apprenaient pas à nous contenter de ce qu’on avait (et accessoirement que les méchants t’enferment toujours avec un chalumeau et des bidons d’essence !) qu’en bossant on pouvait avoir plus, qu’en cognant sur des quartiers de bœuf on pouvait devenir un champion et là, tout à trac à l’orée de la trentaine faudrait renoncer à tout ça! C’est ce qu’on nous a promis bordel! Déjà qu’avant on pouvait avoir un loft et une ferrari à 30 ans et que l’age du confort est passé à 40, mais en plus la faudrait faire une croix sur nos rêves d’enfants? Mais ces quoi ces enculés? J’y  ai droit à ma réussite et je la veux la maintenant! Sauf que des enculés de 50 ans et plus se l’accaparent… ( que font musclor et les cosmocats sérieux… ( les plus jeunes comprendront pas mais j’aime pas les jeunes non plus notez bien…)

Ouais je suis jaloux de la réussite des autres, et alors? Le conseil suivant c’était « faites des économies »… ah ah ah… ben voyons…

Il est magnifique cet article, sous couvert de « soyez en forme, ne soyez pas matérialiste » le mec dit en substance « tant qu’on a la santé… parce que la thune ça… t’en verras pas la couleur ». Ben ouais, faites des économies parce que de toute évidence l’époque ou à 30 ans on pouvait dire sans trop se mouiller « j’ai réussi » eh ben c’est de plus en plus rare… Mais attention quand je dis « j’ai réussi » je parle pas du réussi d’aujourd’hui qui consiste à se contenter de ce qu’on a: « un petit cdi, une petite femme, un ptit pavillon (UNE PETITE BITE AUSSI!) » travail, famille, Dacia Sandero quoi… Non je parle du « j’ai réussi » du genre « j’ai gagné mon premier milliard à 30 ans ». Je vous cache pas que derrière tout cela, je vous révèle mes angoisses de type de classe moyenne à qui le système avait promis qu’il vivrait mieux que ses parents alors qu’aujourd’hui encore j’ai du mal à me passer de leur aide.

Alors c’est vrai qu’après tout ça, les conseils du genre « arrêtez de procrastiner », « voyagez autant que possible » ou « prenez soin de vous » me font doucement marrer. Le constat est amer, j’aime la junk food, je fais pas de sport, j’ai pas d’économies, je ne sais pas me satisfaire de ce que j’ai, je procrastine, je dors peu, je voyage pas (et pourtant j’aimerais) et je ne prends pas soin de mes amis (surtout de ceux que je cite ici très souvent)! Mais il y a tenir « un journal  » et « ne pas fumer » deux choses que je fais divinement bien… Et ça, ça me rassure pour la trentaine à venir (non en fait pas du tout… c’est une méga angoisse). Je sais pas si ma vie sera réussie mais en tout cas, c’est pas si mal d’être arrivé jusque là.

En attendant, les bons conseils et les méthodes pour être heureux c’est de la merde, ça dégage!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s