Rendez vous a 16h30: Quelle importance ai-je à vos yeux?

Depuis que je travaille à la maison (rappelez vous ce que j’en pense) je suis amené à voir les gens en rendez-vous. Je dois bien avouer que pendant pas mal de temps, les rendez-vous me faisaient fantasmer. Ce sentiment grisant d’importance, mêlé d’un doigt de suffisance, quand tu lâches négligemment: « j’ai rendez-vous à canal pour un truc… ».C’est sur que ça a autrement plus d’allure que « j’ai rendez vous chez le médecin, ça fait 15 jours que ça me gratte les couilles » ou « j’ai rendez vous avec le plombier je crois que j’ai cassé les cabinets » (et çà même si les plombiers sont sympas).

Sauf que depuis que je fréquente les huiles, les grands manitous du divertissement et de l’humour, je me suis rendu compte qu’un rendez-vous n’avait pas la même valeur en fonction de l’heure. Mon rendez-vous de ce matin sera notre point de départ. On avait fixé le rendez-vous à 10h30, le temps que le gars arrive au bureau, s’installe, boive son café, aille poser une pêche si il aime chier au bureau (j’en connais chez qui c’est devenu un art de vivre). En théorie je devais arriver comme une fleur et au travail. eh ouais, mais non! rendez vous à 10h30 ça veut dire en fait  » je vais pas arriver de bonne heure alors je te dis 10h30 mais si c’est 10h45 c’est pas grave » sous entendu « t’es pas assez important pour que je me grouille le lard, t’as qu’à attendre ». Et voila, en un clin d’oeil je suis devenu un alibi pour arriver tard au bureau. FAIL.

Mais le rendez-vous à 16h n’est pas beaucoup mieux! « 16h-16h30 ok? » voila la phrase qui vous relègue une fois de plus au rang des excuses bidons histoire de pas trop se fouler pour finir la journée. C’est même pire que le rendez-vous a 10h30 parce que la l’échelle du temps n’a plus aucune valeur! Il faut que le mec finisse ce qu’il n’a pas fait avant. Alors t’attends peinard…3/4 d’heure… peinard… et bien sur pendant ce temps la, le mec continue de faire des blagues de bite avec ses collègues alors que toi personne te parle, t’es la mais t’existes pas. Et quand enfin le type a fini, il se tourne vers toi avec un large sourire, le sourire satisfait de l’écolier qui sait que maintenant c’est la récré. Tu pourrais jouer ta vie et ton avenir lors de ce rendez vous mais le mec dans sa tête il est déjà en train de jouer à candy crush dans le métro au KLM! Comme il a plus envie de bosser, la discussion tourne court: il écoute pas ce que tu lui dis, il a pas de questions, tu n’en a pas non plus et à 17h le gars se barre trop content. Cette fois je ne suis pas assez important pour qu’on s’attarde au bureau pour moi. une fois de plus, FAIL.

Il reste donc le rendez-vous du midi. Quand on fait un vrai métier on fait sa « pause déjeuner », on mange parce qu’on a travaillé dur, c’est l’occasion de parler autre chose que travail. Quand on est un enculé de branle couilles qui commence le boulot à 10h30 on fait ce qu’on appelle un « Dej ». Dans « on se fait un dej », si on ne tient pas compte du snobisme associé à cette phrase, on peut espérer entrevoir un semblant d’intérêt pour ce que l’on représente. « Moi quand je mange, je mange » disait Robert Bidochon, supposons que si un type accepte de partager son temps de repas avec toi c’est qu’il a vaguement envie de te parler (a moins d’être très con ou de faire un dîner de con ce qui n’est pas très gentil(mais très drôle(sauf si on est le con(ce que je tends à démontrer ici(fin de parenthèse)))). Déjà la vraie grosse différence, celle qui met immanquablement la puce à l’oreille, c’est « est ce que je suis invité? ». Si c’est une invitation, c’est assurément une opération séduction (ouais on peut me séduire avec un repas je suis un garçon simple), dans ce cas la oui tu es important, on veut t’écouter (mais malheureusement ça ne m’est jamais arrivé…). Si l’idée c’est de se partager un sandwich, mauvaise opération… Le gars va parler de tout de rien, il veut simplement se placer, savoir si  toi aussi tu es dans la même merde que lui. Comment dire non à un peu de pain et de chaleur en ces temps difficiles, ce n’est donc pas une si mauvaise opération. Non, le vrai traquenard c’est ce « dej » ou le gars te dis « on va aller à la brasserie à coté, ils font de la bavette au beurre noisette avec des frites ». Mon gars, la le type il a vraiment la dalle! et comme il avait déjà trouvé un pigeon à 10h30 et qu’à 17h il a déjà prévu de se casser, il ne lui reste que la pause de 12h. Et il compte bien en profiter! Alors toi, pour pas faire ta précieuse, tu manges un morceau aussi et puis t’essayes de bien te tenir et entre deux bouchées d’un croque monsieur décongelé tu tentes de placer quelques unes de tes idées, puisqu’au fond t’étais venu pour ça. En général le mec te dis « ah je suis désolé j’ai pas eu le temps de lire ce que tu m’as envoyé mais parlons en ». D’un discours noyé dans le brouhaha des couverts qui s’entrechoquent le mec n’aura retenu que « bite », « cul » et « sucer » quand tu lui auras parlé « d’un docu sur les ouvriers qui cohabite sur les chantiers, de leurs vécus et de leurs ressentis sans pour autant  faire du ressucer. » Une rapide opération pour faire le bilan des courses: repas + digestion = rendez-vous qui n’a servit a rien (qui t’as même coûté du blé puisque t’étais pas invité). Combo FAIL X3!

C’est marrant comme toute la magie autour du « rendez-vous » s’est envolée, pfiout, comme ça. Dorénavant j’espere que vous penserez à moi quand vous irez en rendez vous et que vous vous demanderez si vous avez ou non de l’importance? Alors je sais ce que vous allez dire « c’est pas important ce qui compte c’est de rencontrer du mooooonde » ou alors  » je suis pas sur que ça s’applique à tous les coups » (vous risquez de vous dire « c’est de moi que tu parles bâtard? » peut être…) et je répondrais à tout ça: MON CUL! c’est parce que vous vouliez me filer un rendez-vous à 16h c’est ça?

à partir de ce midi je n’accepte plus d’autres rendez-vous que les invit’ au resto (non je déconne, t’as cru quoi? que j’étais une star? les rendez-vous c’est ce qui me permet de briller en société) et le reste ça dégage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s